Structures intégrées dans l’environnement

La présence des structures éducatives dans le milieu dont sont issus les enfants

 
L’environnement de l’enfant, à l’intérieur de l’école comme à l’extérieur, est la source et le moteur essentiel qui justifient et enclenchent ses processus d’apprentissage. L’appréhender, le comprendre, pouvoir s’y insérer comme le transformer, y vivre et vivre avec lui, l’environnement physique et humain, présent comme passé, est la source même et la seule raison qui peut pousser à... s’éduquer.
Vouloir asseptiser l’école, empêcher l’environnement de l’enfant d’y pénétrer, ne pas inclure l’école dans cet environnement, quel qu’il soit, c’est couper l’école et l’enfant de tout ce sur lequel peut se bâtir la construction de sa personne. Il faudra que l’on comprenne un jour que ce sont la communauté et l’environnement dans lesquels l’enfant vit qui sont éducatives et non pas les seuls enseigannts . L’école n’étant (ou étant surtout) que le carrefour ou la lecture de cet environnement peut se transformer en langages, ou la communauté à laquelle elle appartient (village, quartier..) pourra apporter son propre savoir.
Réaliser l’osmose entre l’école et son environnement, laisser pénétrer l’environnement, aller dans cet environnement. Comment ? Qu’est-ce que cela induit ? Quelles nouvelles représentations peuvent en naître ?


Articles publiés dans cette rubrique

vendredi 18 novembre 2011
par  Webmestre

Lorsque la lecture dépasse l’école

Les bibliothécaires et responsables de CDI et BCD se sont penchés sur les secteurs ruraux. Après tout, le désert rural pourrait bien devenir un endroit privilégié de la culture du XXI ème siècle Sous le ministère de Jack Lang, était né un plan lecture.Une partie concernait les secteurs ruraux. Il devait (...)

vendredi 18 novembre 2011
par  Webmestre

"La Forêt en chemin" ou l’histoire d’une balade entre 4 villages ardéchois.

Sur le petit plateau de Vernoux, en plein Vivarais et surplombant la splendide vallée de l’Eyrieux, 4 écoles (3 classes uniques et 1 école à 2 classes), 86 enfants, 6 instits, se retrouvent régulièrement toutes les 3 semaines autour d’un projet commun : Expression et communication.
Il s’agit de (...)

vendredi 18 novembre 2011
par  Webmestre

Témoignages de parents

Pour des raisons de qualité de vie notamment, nous avons choisi de vivre à la campagne, et c’est ainsi que nous sommes arrivés à LA PUYE en 1985 (LA PUYE est une petite commune de LA VIENNE située à 35 km de POITIERS).
A l’époque il n’était pas question pour nous d’inscrire notre second enfant (8 ans) à (...)

vendredi 18 novembre 2011
par  Webmestre

Etats-Unis. En pleine banlieue, réinventer le village

Cela parait tout simple et pourtant, il faut être architectes visionnaires, et qui plus est aux Etats-Unis, pour envisager,comme une idée réuolutionnaire, que, le village, apres tout, c’est bien la structure base de toute société humaine.
Dans un article de NEWSWEEK, Jerry ADLER décrit les (...)

vendredi 18 novembre 2011
par  Webmestre

L’école rurale au Sénégal

170 élèves, 3 instituteurs !
DIAWAR, une école sous le soleil africain. SI en France, au Portugal, en Espagne.. ce que l’on croit le problême des écoles rurales, c’est d’être à trop faible effectif, dans d’autres pays comme au Sénégal, c’est le contraire ! 65, 70 élêves sur des bancs, sans tables ! Et (...)