Qui sommes-nous ?

mardi 29 mars 2011
par  Webmestre
popularité : 16%

Qui sommes-nous ?

Au départ, des "ploucs", une bande d’enseignants engagés dans la lutte au moment où le rapport Mauger condamnait irrémédiablement les petites écoles rurales.

Nous sommes devenus Centres de Recherches des Petites Structures et de la Communication car la défense de ces écoles s’est vite transformée en promotion. Nous sommes convaincus que ces lieux sont privilégiés pour la construction de l’enfant, pour que s’atténuent les problèmes identitaires des individus comme des groupes, pour que s’amorce une véritable mutation de l’école et du milieu dont elle est issue.

Depuis, d’autres enseignants, de la banlieue à l’université, des parents, des élus, des citoyens nous ont rejoints.

Nous sommes devenus :
Centre de REcherches des Petites Structures et de la Communication.

Qui sont les CREPSC ?

Ils sont "Centre de recherches" parce que chaque praticien d’une petite école, doit nécessairement inventer, créer sa pédagogie, et les conditions particulières aux classes des petites structures comme à celles des macro-structures de banlieue conduisent vers une école complètement différente qui pourrait bien être celle des décennies à venir.

L’hétérogénéité des âges (ou le métissage des cultures pour les banlieues), l’isolement rural ou urbain, les ont amenés à des pratiques qui font de plus en plus apparaître la communication comme l’élément fondamental dans la construction des enfants et des groupes, qu’il s’agisse de la construction psychologique ou de la construction sociale, qu’il s’agisse de la construction des langages fondamentaux ou des acquisitions dites "scolaires".

Le problème de la communication devenant alors celui de sa réalité et de sa possibilité, une partie des recherches et des travaux des CREPSC concerne la naissance, l’évolution la complexification de structures rendant possible l’existence de groupes et l’enclenchement des processus d’apprentissage dans ces groupes.

Enfin, l’importance pour l’existence, l’identité du village comme pour celles du quartier ou de la cité, d’une école ouverte et incluse dans les groupes dont sont issus les enfants, est tellement évidente dans les cas extrèmes de la classe unique ou de la banlieue, qu’il apparait comme impossible que la recherche en éducation soit coupée du terrain dans lequel est l’école. Les CREPSC lient donc résolument la mutation de l’école avec celle du milieu dans lequel elle est incluse.

C’est par leurs échanges, leurs confrontations, leurs théorisations et leur remise en question permanente qu’ils pensent contribuer à la création des nouveaux repères indispensables à la mise en mouvement d’une mutation vers une école encore non définie. Ceci concerne aussi bien les appuis fondamentaux que les pratiques quotidiennes.

Nous contacter : contact crepsc.org