Projet éducatif de Saint Cyr Le Châtoux

lundi 20 août 2012
par  Webmestre
popularité : 53%

Le projet éducatif ci-dessous a été élaboré par des parents et l’enseignant Philippe Ruelen via une douzaine de réunions. Une représentant de la mairie les a rejoint après quelques réunions.
Le projet a été approuvé le 3 juillet par la commission école du conseil municipal, commission que le maire lui-même avait élargi et baptisé "communauté éducative" (pour reprendre les termes de Philippe Ruelen a-t-il dit !) en incluant les parents délégués, l’ATSEM et l’enseignant. Le lendemain, le projet a été approuvé par le conseil municipal.

L’idée est d’aller le présenter à l’IEN (maire, parent délégué et moi), puis à l’IA avec l’IEN !

contacter Ph Ruelen
Ph.Ruelen, Chatenay, 69640 St Julien
06 77 45 37 53
04 27 49 26 79
http://ruelen.fr
http://fourmis.arbustes.net
http://fourmis.marelle.org/projet/index.html
-------------------------------------

Projet éducatif de l’école de Saint Cyr Le Chatoux élaboré par la communauté éducative

Objectifs :

1. Que les enfants développent des capacités à réfléchir, à chercher, à s’intéresser, à comprendre, leur permettant l’acquisition du socle commun.

2. Que les enfants aient envie de venir à l’école, de prendre des initiatives, de comprendre et de mener des projets personnels qui entraîneront des apprentissages, qui les responsabiliseront et qui développeront leur autonomie.

3. Que les enfants fassent, de plus en plus, des activités dans lesquelles ils ont envie de s’investir.

4. Que chacun se sente en confiance, puisse être reconnu à la fois en tant qu’individu et en tant que membre d’un groupe : que les différences soient respectées, que les intérêts et les aptitudes de chacun deviennent source de richesses et d’échanges.

Indicateurs pouvant servir à l’évaluation des objectifs :

(2) L’enfant est-il capable de faire une proposition au conseil municipal et de l’argumenter ?

(2) (3) et (4) L’enfant a-t-il envie de participer aux activités du village ? Montre-t-il de l’intérêt pour la vie de sa commune ?

(4) L’enfant contribue-t-il au mieux vivre ensemble en favorisant les échanges inter-générationnels ?

Moyens :

Moyens communs aux objectifs :

  • moyens matériels et financiers mis en place par la mairie (cantinière, ATSEM, locaux récents, jardin, ordinateur, vidéo projecteur, disponibilité de la salle du conseil municipal, subvention municipale)
  • participation financière conséquente de l’association du village “Les amis de Saint Cyr”
  • présence des parents dans la classe

“Elle se fait progressivement puisqu’il s’agit quasiment d’une autre culture qui doit s’instaurer peu à peu, d’autres formes de relations, pour les parents d’adopter d’autres postures dans un espace où ils n’ont plus les mêmes pouvoirs (au sens noble du terme), un espace dont l’harmonie ne dépend plus d’eux mais d’un autre pilote, l’enseignant. Artificielle au début, elle devient assez rapidement naturelle.” (*)

  • Communauté éducative et réunions mensuelles.

Lors de ces réunions, le fonctionnement de la classe sera discuté et réinterrogé en permettant la critique.

“Celle-ci n’est qu’une observation sur un fonctionnement, et ne met pas en cause les personnes. C’est un élément qui doit toujours être exposé dans le collectif, un élément du dialogue qui fait avancer le dialogue. La critique est d’ailleurs très souvent une incompréhension, une inquiétude, un questionnement à partir de l’observation. Il faut oser critiquer ! Lorsque l’on rend la critique normale, les relations dans la communauté éducative deviennent toujours positives, l’agressivité disparaît.” (*)

Objectif 1 - Que les enfants développent des capacités à réfléchir, à chercher, à s’intéresser, à comprendre, leur permettant l’acquisition du socle commun. :

  • permettre à l’enfant de s’interroger sur tout ce qui se passe autour de lui
  • favoriser les situations de problème.
  • mettre du sens dans les activités tout en rappelant aux enfants qu’il est important tous les jours : de lire : “lire, c’est comprendre” d’écrire : “écrire, c’est se faire comprendre, et donc sans erreur d’orthographe pour les écrits à diffuser” de mathématiser : “mathématiser, c’est chercher à comprendre”
  • Favoriser la créativité.

Objectif 2 - Que les enfants aient envie de venir à l’école, de prendre des initiatives, de comprendre et de mener des projets personnels qui entraîneront des apprentissages, qui les responsabiliseront et qui développeront leur autonomie :

  • Donner du temps à l’enfant.
  • Créer un lieu accueillant et agréable :

- sieste : les enfants dorment dans la maison de village, celle-ci étant vaste, elle est peu propice au repos des enfants ; nous avons imaginé la création d’un cloisonnement mobile permettant la délimitation d’une zone couchage plus favorable à ce temps calme.

- cantine : les enfants mettent le couvert et choisissent leur place et s’installent sur plusieurs tables. Après leur repas, ils débarrassent les tables.

  • Permettre à l’enfant de choisir ses activités dans la mesure où il ne néglige aucun domaine d’activité (plan de travail)
  • Fixer des échéances aux projets personnels des enfants qui peuvent s’éterniser (lors des réunions quotidiennes)
  • Permettre d’allonger ou de réduire la scolarité d’un an avant le collège sans redoublement préalable

(*) Bernard Collot

Objectif 3 - Que les enfants fassent, de plus en plus, des activités dans lesquelles ils ont envie de s’investir :

  • Qu’il n’y ait aucun travail imposé par l’enseignant sans que l’enfant y trouve un intérêt
  • En fonction de l’implication de l’enfant, l’enseignant module le temps consacré à l’activité ou le projet choisi par l’enfant.
  • Aménager un environnement riche qui permet la mobilité de chacun avec des espaces dédiés et libre accès au matériel (coin lecture, coin bricolage, peinture, jardin ...),
  • Ouvrir sur l’extérieur afin de permettre et de faciliter les inter-relations : sorties, échanges avec d’autres écoles (mail, fax, intranet “arbuste”, rencontres sport, chansons), intervenants sur différents thèmes

Objectif 4 - Que chacun se sente en confiance, puisse être reconnu à la fois en tant qu’individu et en tant que membre d’un groupe : que les différences soient respectées, que les intérêts et les aptitudes de chacun deviennent source de richesses et d’échanges :

“ lorsque la pédagogie se fonde sur la vie et l’activité d’un groupe et de chacun dans ce groupe, il y a beaucoup de contraintes ! Mais se sont des contraintes (règles, habitus...) que le groupe doit se donner (avec l’aide de l’adulte) pour pouvoir fonctionner harmonieusement et que chacun dans le groupe et/ou avec le groupe puisse agir de façon de plus en plus autonome... tout en instaurant et en respectant ce qui permet l’autonomie. Le groupe doit créer ses contraintes. C’est la vraie socialisation” (*)

● Faire confiance

● Prendre en compte les demandes de chacun (accompagnement, explication, présentation d’outils, …)

● Libre circulation dans la classe et dans l’école, libre-pipi, libre-boire

● Réunions quotidiennes favorisant l’écoute.

● Il n’ y a ni note ni classement : les évaluations n’ont pas d’autre sens ni d’utilité que de préparer au collège. Elles permettent d’apprendre lors des corrections, et servent d’indicateur. Les enfants peuvent également suivre leur progression grâce aux fiches d’auto-correction.

● Reconnaissance des aptitudes de chacun par les réussites (Arbustes).

● Valorisation des projets à plusieurs qui favorisent la création d’un groupe et l’apprentissage du vivre ensemble.

(*) Bernard Collot

Les outils :

  • · les outils dédiés à des apprentissages spécifiques présentant un intérêt pour l’enfant (jeu, reconnaissance, émulation) qu’on appellera les outils récréatifs
  • · les outils dédiés aux productions (textes, écrits mathématiques, dessins, ...) et à l’expression artistique, corporelle et orale qu’on appellera les outils créatifs. Exemple : Dans l’élaboration de mini-livres, on peut penser qu’ils seront lus ensuite. Et, en amont, pour les réaliser, il aura fallu écrire, corriger (donc peut-être apprendre ou réviser des règles d’orthographe ou de conjugaison),recopier, utiliser l’informatique …

tableau complémentaire dans la pièce jointe, en .pdf


Documents joints

Projet éducatif de Saint Cyr Le Châtoux
Projet éducatif de Saint Cyr Le Châtoux