Recueil 1

dimanche 30 octobre 2011
par  Webmestre
popularité : 60%

La réunion

La réunion , c’est ce qu’on appelle tout moment où l’ensemble de la classe ou de l’école se retrouve ensemble pour échanger. Son rôle peut donc être varié, très différent d’une classe à l’autre, mais il devrait toujours s’inclure dans la cohérence globale du système dont elle est un des éléments. On ne peut la considérer isolément. Encore faut-il que cette cohérence soit consciente et perceptible.

Philippe L  : J’ai envie de faire, en ce début d’année, une réunion courte avec les petits, puis la réunion "normale" avec tout le monde.

Sophie : Pourquoi ?

Bernard : En classe unique, la réunion avec les petits se faisait naturellement. A la réunion générale, tout le monde devait être présent au démarrage.

Ludo : Les petits viennent si ils veulent. Nous y traitons de l’organisation de la journée.

Emilie  : C’est surtout un bon moment où on est vraiment tous ensemble

Philippe L : Ne pas être trop impatient et éventuellement, repasser par les étapes.

Ludo : La réunion est centrale dans la prise de décision et l’organisation des possibles (ou impossibles)

Philippe R : Le compte-rendu prend acte des décisions

Philippe L. :
Depuis l’année dernière, je fais une réunion quotidienne avec l’ensemble de la classe, c’est-à-dire petits du C2 et grands du C3 ensemble. Pendant l’année, du fait de 2 intervenants en anglais et arts pla., il y avait 2 jours où les petits faisaient une réunion seuls. Je me suis aperçu qu’ils parlaient plus facilement…. A la fin de l’année, j’ai proposé de séparer les 2 réunions. Cela a été refusé par les enfants, particulièrement les grands, trouvant que l’apport des petits était important, que par leurs questionnements, ils faisaient réfléchir. Cependant, j’ai envie en ce début d’année de faire une réunion courte (15’) avec les petits en tout début de matinée, puis la réunion « normale », avec tout le monde, après la récréation. Bon, votre avis éventuel…

Sophie :
Alors pour ta réunionde 15’ avec les petits avant la grosse réunion tous ensemble, le seul avis que j’ai est : essaie et donne nous tes constats...
Si j’ai une question : pourquoi penses-tu à faire cela, qu’as tu observé ou senti qui te donne cette idée ?

Bernard :
Les petits faisaient naturellement LEUR réunion le matin en arrivant (cela s’était fait naturellement pour devenir un rituel) : ils aimaient se retrouver entre eux dans leur coin, déballer leurs petites affaires, somnoler, se faire voir leurs petits trucs ou se dire leurs petits secrets, gribouiller sur un papier, et discuter de tout, de rien, sans moi (il manquait juste.le chocolat au lait et les croissants). J’observais du coin de l’oeil, puis, quand il me semblait que je pouvais y mettre mon grain de sel, je immisçais, éventuellement participais et voyais si queleque chose pouvait se prolonger. puis on voyait ce que chacun allait faire ou pouvait faire (plan d’activité collectif simplifié : placer ses punaises de couleurs dans les cases des possibles d’un tableau d’isorel )

Puis, à la réunion générale de 10H30, j’exigeais (!) qu’elle démarre avec tout le monde, mais les petits pouvaient s’en échapper quand ils voulaient. Peu à peu, ils y restaient.

Ludo :
Quel est le rôle de la réunion ? Quel est le contenu ?

Nous, tout le monde y participe mais les enfants ont d’autres moments pour échanger en groupes plus restreints (notamment un point rapide entre cycle 2 et un point rapide entre cycle 3, avant la réunion de classe). Depuis l’arrivée de Paul, le deuxième enseignant, nous nous sommes dits que la réunion serait maintenue, telle qu’elle était avant dans un premier temps : avec tout le monde (sauf pour les petits qui viennent si ils veulent). Nous y traitons de l’organisation de la journée et parfois de la résolution de soucis. On y aborde : ce qu’il y a de nouveau, les envies, ce qui a été dit dans les points rapides (qui permettent plus de mettre en évidence les besoins), et ensuite l’organisation de la journée : rendez-vous, groupes...

Emilie :
Ta question sur les réunions m’interpelle beaucoup Philippe, ça m’a pas mal posé problème l’an dernier. On faisait une réunion par jour, les grands (à partir du CP, tout est relatif !) étaient censés rentrer 15 minutes (plutot 5) avant les maternelles de la récré et on commencait ensemble puis les maternelles nous rejoignaient et on reparlait 15 minutes en gros. L’objet de la réunion c’était de dire ou de présenter quelque chose (de la maison, un truc fait en classe, une anecdote...).

Je trouvais que c’était un peu du temps perdu pour les grands à écouter tous les petits qui montrent leur jouet ou raconte un truc un peu chiant... Les petits n’avaient pas de problème à prendre la parole, au contraire.. On n’a pas le même souci ! Tu trouves pas toi que ca peut être lourd pour les plus grands ?

Du coup l’an dernier j’ai enlevé 2 réunions sur les 4, en disant qu’il y avait aussi le conseil (entre grands et petits s’ils veulaient mais ils ne venaient jamais, je comprends, ca les dépassait complètement), et aussi un temps de présentation où on montrait ce qu’on voulait de qui avait été fait en classe ou à la maison. Et un temps d’exposés tiens aussi, ca faisait beaucoup je trouvais ! Les gamins ont râlé... du coup j’ai maintenu les 2 réunions quand meme, visiblement ça leur sert et c’est surtout un bon moment où on est tous vraiment ensemble.

Cette année je continue comme ca, on ne commence pas avant avec les grands, on sort plutot plus tard en pause... Pour l’instant ca va mais j’ai mis une petite vidéo toute courte sur dailymotion pour montrer justement un moment un peu saoulant où la réunion est interrompue par une petite de 2 ans qui a chopé le telephone portable que sa soeur était en train de montrer... et c’est souvent comme ça !!!...

Ah oui sinon on se regroupe le matin avec tous pour se voir avant de commencer nos activités et avec les grands on planifie un peu la journée, on dit ce qu’on a à faire.

Philippe L :
Je savais que Bernard allait répondre cela et il a bien raison, car c’est cela qui se passait dans ma classe de C3 à Gagny, il n’y avait plus de temps pour les créations… après qu’il y ait eu un temps pour cela. Nous avions abandonné les créations parce que les gosses en étaient lassés et cela devenait du forçage qui n’était plus celui de la liberté.

Cependant, avant, les gosses avaient goûté la soupe, elle leur avait semblé bonne.

A dire vrai, depuis que j’ai quitté Gagny, je reste dans l’impatience de retrouver « l’état de grâce » vécu là-bas. Pourtant, j’oublie trop souvent que la classe qu’avait vue Bernard à l’époque, était déjà l’aboutissement d’un processus de quelques années. Dans ce processus, il y avait eu un temps pour les création maths, pour les fichiers, bref pour un tas de techniques qui ont été autant d’étapes pour passer d’un état à un autre. C’est le cas pour Mauregard, à la différence que j’ai les petits, d’où ma question, à la fois sur les créa-maths et sur la réunion. Ne pas être trop impatient et éventuellement repasser par les étapes.

Il est vrai que c’est seulement cette semaine que je viens de sentir la nécessité de faire une réunion pour les petits, le matin en arrivant. Parce que cette année, je me sens un peu plus détendu, être plus dans le ressenti et à même de réajuster.

A propos de la réunion, je suis dans le même cas de figure que toi, Ludo. Vendredi, les grands ont souhaité demander aux petits de la GS de venir avec nous à la réunion. On verra.

Ludo :
Comment se marque l’obligation chez toi ?
Chez nous, ce qui rend "obligatoire", c’est l’inscription à l’emploi du temps lors de la réunion.
Si un groupe de besoin est décidé et inscrit, alors on y participe. (besoin français maths classique mais aussi besoin de faire un plan pour le Maire pour la plantation des arbres fruitiers sur un terrain de la commune, besoin de préparer un questionnaire d’interview, besoin de prendre un moment pour créer son déguisement pour un sketch, besoin de corriger un écrit etc....)
De même pour une activité de découverte.
Si on inscrit un rendez-vous, qu’on prend en charge la réponse à quelqu’un, l’envoi de nouvelles, une recherche de réponse sur tel ou tel sujet, bref quelque chose qui a à voir avec le groupe il y a inscription. Dans ce cas, on s’engage à rendre compte devant le groupe, aux présentations du soir.
La réunion est vraiment centrale dans la prise de décision et l’organisation des possibles (ou impossibles).

Philippe R :
"La réunion est vraiment centrale dans la prise de décision et l’organisation des possibles (ou impossibles)."

oui, idem pour nous.
Chez nous, l’inscription est matérialisé par le compte rendu de la réunion. Cela nous sert de pense-bête. Le secrétaire note sur ce compte rendu (projeté sur le vidéo projecteur) les décisions, les trucs qu’on estime nécessaire d’être noté pour ne pas oublier ou pour revenir dessus, sachant que le compte rendu est ensuite imprimé, affiché au tableau et lu au début de la réunion.
La réunion est donc quotidienne, a lieu entre 9h30-9h45 et 10h-10h15.

Cette année, on a 2 temps de présentations dans la semaine, 1 jour sur 2 donc, mais des temps qui durent plus longtemps : 1h (14h jusqu’à la récréation de 15h) ... dans lesquels je présente des choses s’ils me laissent du temps !